Introduction aux 11e Rencontres François Rabelais – Tours 2015


Kilien STENGEL, coordinateur Rencontres François Rabelais, Institut européen d’histoire et des cultures de l’alimentation, université de Tours


« L’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation œuvre depuis de nombreuses années à la constitution d’un grand pôle de recherche consacré aux cultures et patrimoines alimentaires, dans le cadre d’une étroite collaboration avec l’Université François-Rabelais de Tours. Cet effort permet également la réussite d’actions tournées vers le grand public dont la principale de ces opérations, les Rencontres François Rabelais, se tient chaque année à Tours. Ces Rencontres reposent sur un principe original dont elles tirent leur spécificité : le dialogue entre deux mondes qui pensent et pratiquent la cuisine, celui des observateurs et producteurs de discours gastronomiques d’une part ; celui des acteurs de l’alimentation d’autre part. Les Rencontres François Rabelais s’appuient largement sur les Sciences de l’Homme et de la Société (Histoire, Géographie, Sociologie, Communication, etc.) et portent, à l’occasion d’ateliers et de tables rondes, un regard sur la cuisine et l’art de vivre d’aujourd’hui et de demain.

Les rencontres, véritable université ouverte, s’adressent au public le plus large, à tous ceux qui sont persuadés que gastronomie rime avec culture. »


Jean-Pierre CORBEAU, professeur émérite de sociologie à l’université François-Rabelais, président de l’IEHCA,  et membre qualifié du Conseil national de l’alimentation


Les qualités attendues des produits alimentaires, leurs imaginaires, la confection du repas,  les tendances gustatives contemporaines, les affirmations et métissages identitaires qui sous-tendent les risques, les sensations et  les plaisirs de nos incorporations participent à l’émergence de ce fait social total du « théâtre gourmand » !

Les dix premières éditions des rencontres François Rabelais soulignèrent tous ces aspects, les liens et les enjeux qui s’imbriquent dans notre alimentation, dans les représentations de celle-ci ainsi que les discours qu’elle suscite. Elles saisirent, en plaçant le repas comme un temps social fondamental, sa préparation, ses rythmes, ses formes plurielles et intermittentes.

La onzième édition des rencontres appréhende clairement le « théâtre gourmand », sa mise en scène (Cène ?) dans de multiples contextes.  Les manières des acteurs de la pièce qui s’y joue et le comportement des mangeurs des pièces qui s’y mangent seront étudiés dans les tables rondes et les ateliers.

Recevoir et partager supposent évidemment l’existence d’un protocole et de codes susceptibles d’être transgressés dans certaines situations pour transformer la simple commensalité en convivialité. Mais cela suppose aussi un projet, quasi jubilatoire, de création d’un espace sensoriel d’accueil et de découverte de l’altérité, un désir de civilité (qu’étudia magistralement Norbert Elias), de communiquer, de donner ; Bref une forme d’humanisme qui enchante ou ré-enchante les aliments.

Jean-Pierre CORBEAU, professeur émérite de sociologie à l’université François-Rabelais, président de l’IEHCA,  et membre qualifié du Conseil national de l’alimentation


A l’occasion de la onzième édition, près de 500 personnes se sont intéressées au sujet « RECEVOIR : l’art et la manière», sous la présidence d’Olivier Roellinger, durant deux jours les 20 & 21 novembre 2015, dans l’Amphithéâtre Thélème, rue des Tanneurs, à l’université François-Rabelais, Tours


Les comptes-rendus des 11èmes Rencontres François Rabelais 2015


Les arts et manières de recevoir en Relais & Châteaux par Olivier Roellinger

Rencontres François Rabelais – Comment reçoit-on dans les autres cultures ?

Rencontres François Rabelais – Le bon accueil : quelle place pour le digital ?

Rencontres François Rabelais – Qu’est-ce qu’un professionnel de salle aujourd’hui ?

Rencontres François Rabelais – Le chef cuisinier doit-il être présent en salle ?


Auriane Velten / CR Rencontres François Rabelais /© phive2015


 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.